Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de carlyne

Un blog pour la familles et les amis. Pour toutes les personnes qui ont besoin de renseignements divers.

Petit mot du directeur

Publié le 10 Janvier 2010 par carlyne in Famille

Après le feu vert donné par la préfecture de l'Ariège, les préfectures du Tarn et de la Haute-Garonne, les enfants doivent revenir lundi en début de soirée. Rendez-vous sous la halle de l'Albinque. L'horaire précis vous sera communiqué sur le blog du directeur et sur le miens.
En attendant les retrouvailles, je vous communique les dernières nouvelles du Centre faites pas le directeur:

"Après un début de matinée frisquet (-9.4°C tout de même) la température s'est bien réchauffée (3.5°C à 14h00) grâce au soleil qui n'a cessé de briller. Nous pouvons contempler un superbe paysage de montagne.

Aujourd'hui pas de classe pour les CM1 car c'est tout de même dimanche. Donc ce matin un dessin animé suivi de jeux dans la neige. Cet après-midi, un démarrage tranquille suivi d'une petite randonnée dans la neige, du goûter et de la remise des distinctions de ski. Ensuite un diaporama sur les animaux.

Quelques malades : le médecin est venu faire un tour cet après-midi et tous les diagnostics sont sans gravité.

Nous espérons tout de même tous retrouver Castres rapidement."

M.Charpentier remercie les cellules de crise des diverses préfectures, le service éducation de la mairie de Castres, Madame L'ajointe au Maire à l'Education, l'Inspection académique du Tarn, l'Inspection de l'Education Nationale de Castres, la gendarmerie de l'Ariège,  le personnel du centre Le St Bernard, l'association Marc et Montmija, les parents accompagnateurs et bien sûr nos enseignants : M Bouissière, M Grimal , M Manueco et Mme Pistre qui ont oeuvré pour que le séjour et le retour des enfants se poursuivent dans les meilleures conditions de vie et de sécurité possible.

De notre coté parents, nous remercions M.Charpentier des nouvelles mises sur le blog et sa patience envers les parents. Nous remercions également les enseignants et leurs familles qui comme nous ont dû patienter.
 

Commenter cet article