Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de carlyne

Un blog pour la familles et les amis. Pour toutes les personnes qui ont besoin de renseignements divers.

Pablo Picasso

Publié le 18 Mai 2010 par carlyne in Les Personnages ayant marqués l'histoire

(1881-1973)

« J’ai conscience d’avoir toujours lutté avec ma peinture, en vrai révolutionnaire. »

Pablo Picasso naît au 36 place de la Merced (aujourd'hui n° 15) à Málaga.

 

Il est le premier enfant de Don José Ruiz-Blasco, alors professeur de peinture à l'école provinciale des Arts et métiers de la ville dite « San Telmo », et de Maria Picasso-Lopez.

 

Son nom complet est Pablo Diego José Francisco de Paula Juan Nepomuceno María de los Remedios Cipriano de la Santísima Trinidad Mártir Patricio Ruiz y Picasso.

 

Pablo avait deux sœurs mais aucun frère.

 

En 1891, le musée provincial de Malaga, dont José Ruiz Picasso était le conservateur, ferme ses portes, ce qui oblige le père à trouver d'autres moyens de subsistance. La famille déménage à La Corogne et José Ruiz Picasso occupe un poste de professeur à l'institut Da Guarda. Don José est ensuite nommé professeur à La Lonja de Barcelone, en 1895.

 

Pablo Picasso fréquente l’avant-garde artistique de Barcelone puis s’installe à Paris dans le célèbre Bateau-Lavoir en 1904. Son atelier montmartrois devient le refuge des talents littéraires et artistiques de l’époque : Max Jacob, Jarry, Apollinaire

 

Après une période bleue et une période rose, il révolutionne la peinture avec « les demoiselles d’Avignon » (1907). Ce tableau devient le manifeste du cubisme, une nouvelle manière de représenter la réalité. Les visages de 5 femmes nues sont transformés en formes géométriques. Cette toile fait scandale, rompant avec la tradition de la peinture occidentale.

 

Désormais père du cubisme, Picasso influence de nombreux peintres : Miro, Fernand léger…

 

La fréquentation assidue des surréalistes Breton et Eluard renouvelle ses toiles. « Les trois danseurs » en 1925 ou « Minotaure » en 1928 marquent un tournant dans son œuvre. En effet, elle s’affirme par une violence et une tension intérieures, allant jusqu'à la dislocation totale des formes « l’acrobate », en 1930.

 

Chacun de ses tableaux devient l’expression de ses états d’âme. Lors de la guerre d’Espagne, il se range aux cotés des républicains. Son antifascisme se concrétise en 1937 par son immense toile « Guernica » qui dénonce le bombardement allemand de la petite ville basque de Guernica en 1937, la barbarie et la guerre.

L’absence de couleur évoque la mort, non seulement la mort des victimes de ce bombardement mais celle de la  civilisation.

 

Le 7 octobre 1944 s'ouvre le Salon d'Automne et la rétrospective Picasso. Le Charnier (New-York, Museum of Modern Art) est peint en avril-mai 1945 d'après le souvenir de la découverte en décembre 1944, du corps supplicié de son ami le jeune poète surréaliste Robert Rius.

 

En 1946, Golfe-Juan, il rend visite à Henri Matisse à Nice. Puis en juillet, il part pour Ménerbes (Vaucluse). En août, il s'installe chez Louis Fort à Golfe-Juan, et débute le travail au château d'Antibes en octobre.

 

En février 1949, La Colombe est choisie par Aragon pour l'affiche du Congrès de la Paix qui ouvre à Paris le 20 avril.

En 1952, il dessine La Guerre et la Paix pour la décoration de la chapelle de Vallauris, il écrit une seconde pièce de théâtre : Les Quatre Petites Filles.

 

Il se marie avec Jacqueline Roque à Vallauris, le 2 mars 1961, et en juin, s'installe au mas Notre-Dame-de-Vie à Mougins (près de Cannes). Il travaille sur les tôles découpées et peintes, La Chaise, la Femme aux bras écartés, la Femme à l'enfant, les Footballeurs.

L'inauguration de la rétrospective au Grand Palais et au Petit Palais se déroule le 19 novembre 1966.

 

Picasso décède le 8 avril 1973 d'une embolie pulmonaire et est enterré dans le parc du château de Vauvenargues, au pied de la montagnes Sainte-Victoire dans les Bouches-du-Rhône où il résidait depuis 1958 sur le choix de Jacqueline Picasso et Paulo Picasso après que la mairie de Mougins a refusé l'inhumation sur sa commune. Jacqueline  sera elle même plus tard enterrée au côté de Picasso en 1986.

 

Artiste le plus populaire de XXe siècle, Picasso laisse une œuvre gigantesque : près de vingt mille toiles, sculptures, estampes, objets, décors de ballet, écrits.

Commenter cet article