Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de carlyne

Un blog pour la familles et les amis. Pour toutes les personnes qui ont besoin de renseignements divers.

Serge Gainsbourg

Publié le 17 Mai 2009 par carlyne in Les Personnages ayant marqués l'histoire

 

(1928-1991)

"Dieu est un fumeur de havanes."


Lucien Ginsburg, est fils d'immigré russe, il doit assumer un physique ingrat: des oreilles en formes de choux; Tout petit, il sent qu'il n'est pas comme les autres.
Commençant des études de peintures, il les arrête brutalement. Musicien classique, c'est en voyant Boris Vian pour la 1ère fois, qu'il décide de changer de registre, et créait "Le poinçonneur des lilas" en 1958.
Il compose pour Juliette Gréco, "La Javanaise" (1963), France Gall 'Poupée de cire, poupée de son" qui gagnera l'Eurovision en 1965 et enchaîne les mémorables "Sucettes à l'anis" en 1969.

Gainsbourg tombe amoureux de Barbot qui se refuse à lui, inconsolable, il lui dédie la scandaleux "je t'aime moi non plus" (1967).
En 1968, c'est la rencontre avec Jane Birkin et la naissance du couple qui durera 10ans. Il composera "la Décadence", "Sea Sex and Sun" et fait scandale. Il compose pour Jane "Mélodie Nelson", "Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve"...

Gainsbourg innove, dérange, séduit. Dés les années 80, l'artiste se protège derrière un personnage public.
Barbe de 3 jours, cheveux longs, alcool et cigarettes: Gainsbarre est né. Il aborde dans ses chansons des thèmes difficiles: Homosexualité, inceste (Lemon incest, 1984).

1973 et la sortie de "je suis venu te dire que je vais" marque la rupture avec Birkin.
Il compose pour Catherine Deneuve "Dieu est un fumeur de havanes" 1980 et réorchestre "la Marseillaise" sur un rythme reggae.
Il prend position contre la drogue en 1987 avec le titre "les enfants de la chance".

En 1981, il épouse Bambou, une jeune eurasienne qui lui donne un fils Lucien dit Lulu.
Attirant et insupportable, charismatique et léger, grave et cynique, Gainsbourg était un poète avant tout.

Commenter cet article