Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de carlyne

Un blog pour la familles et les amis. Pour toutes les personnes qui ont besoin de renseignements divers.

Manger son pain blanc

Publié le 12 Avril 2012 par carlyne in Enseignements

Définitions

Jouir de circonstances favorables qui ne dureront pas; traverser une période prospère.

 

 

La couleur du pain

Le pain peut se fabriquer à partir de nombreuses farines provenant de l'avoine, du maïs, de l'orge, du sarrasin ou même de pommes de terre, de châtaignes, de fèves ou de glands. Selon le choix de l'ingrédient de base, la couleur du pain est plus ou moins claire et son goût plus ou moins raffiné.

 

Pas le même pain pour tous

Au moyen Âge, les récoltes étant parfois peu abondantes, les populations des campagnes devaient souvent se contenter de peu et la farine de meilleure qualité était expédiée en ville pour y être affinée et vendue à un prix élevé. Seules quelques classes aisées pouvaient donc se permettre de manger le pain de froment blanchi, alors que les pauvres y ajoutaient d'autres ingrédients peu onéreux (châtaignes et glands).

Lorsque quelqu'un avait le choix entre deux qualités de pain, il commençait par le pain blanc, laissant le pain noir pour plus tard.

 

De l'importance du pain

Déjà le poète satirique latin Juvénal (60-130) rappelait que tout ce que les citoyens romains exigeaient de leurs dirigeants était "du pain et des jeux".

Sous l'ancien Régime, la disette frappa de nombreuses années de suite et la population en souffrit grandement. En 1775, la "guerre des farines" fut la conséquence des mesures de répression prises contre les voleurs de grains aux alentours de Paris.

Au mois d'octobre 1789, le pain commençait à manquer dans les boulangeries parisiennes. Surexcitées par des meneurs, des milliers de femmes se dirigèrent vers le château de Versailles, accompagnées d'environ quinze mille hommes de la garde nationale. Pris d'assaut par la foule malgré la résistance des soldats du roi, dont plusieurs perdirent la vie en en défendant l'accès, Versailles fut investi et Marie-Antoinette eut à peine le temps de s'esquiver. Prisonniers, Louis XVI et sa famille furent conduits à Paris au refrain de la Carmagnole par une foule qui croyait que le fait de détenir le roi améliorerait sa ration de pain quotidienne. Toutes criaient : " Nous ne mourront plus de faim, nous avons le boulanger, la boulangère et le petit mitron."

 

Autres expression avec le mot pain 

- Ca ne mange pas de pain : cela n'a donc pas de conséquence fâcheuse

- Ôter le pain de la bouche : retirer un moyen de subsistance.

- Long comme un jour sans pain : fait référence à une épreuve douloureuse.

- Faire passer le goût du pain : tuer quelqu'un.

- C'est du pain béni : c'est quelque chose d'agréable, de profitable.

- Ne pas manger de ce pain-là : refuser une offre, une proposition que l'on considère mauvaise ou malhonnête.

 

Commenter cet article