Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de carlyne

Un blog pour la familles et les amis. Pour toutes les personnes qui ont besoin de renseignements divers.

Levé de boucliers

Publié le 2 Mars 2012 par carlyne in Enseignements

Définition

Démonstration collective d'opposition

 

Dans l'antiquité

Lorsque les soldats romains n'étaient pas d'accord avec une décision prise par leur général, ils levaient leur bouclier en signe de protestation.

 

Une arme défensive

En usage dans les armées de l'Antiquité, le bouclier s'utilisa jusqu'au Moyen Âge, évoluant dans sa forme et dans sa décoration.

Porté devant soi pour se protéger des coups ou flèches de l'ennemi, il était attaché à l'avant-bras gauche par une courroie. Son centre était parfois muni d'une pointe qui pouvait servir d'arme lors d'un corps à corps.

Chez les romains, le bouclier était bombé pour épouser la forme du corps; sur l'extérieur, emblèmes et devises servaient d'ornement.

 

Importance du bouclier

Dans la Grèce antique, le bouclier était, bien sûr, un moyen de défense, mais aussi un symbole chéri par le soldat. Le perdre au combat était infamant pour le fautif. Michelet rapporte les derniers instant d'Epaminondas (418-362 avant J.C.), général et homme politique béotien, vainqueur de Sparte, qui, à la bataille de Mantinée (362 avant J.C.), alors qu'il était percé d'une lance, mourut content de voir son bouclier placé à son côté.

 

Du bouclier au pavois

Chez les francs, le nouveau chef était hissé sur un pavois, bouclier de grande taille, et porté par des soldats; il faisait ainsi trois fois le tour du camp pour être reconnu de tous.

 

Du pavois à l'écu

On commença à parler d'écu au XIIe siècle, sous Philippe Auguste. Souvent de plus petite taille que le bouclier du passé, il était décoré par les chevaliers, qui y faisaient peindre leur emblème. En héraldique, l'écu sert toujours de support aux armoiries.

 

Exit le bouclier

Avec l'apparition des armes à feu au début du XVIIe siècle, le bouclier disparut totalement du fourniment du soldat. De nos jours, seuls les CRS ou forces spéciales les utilisent encore contre les émeutiers et, lorsqu'ils lévent leurs boucliers, c'est pour se protéger des projectiles.

Commenter cet article