Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de carlyne

Le mythe de la caverne dans La République de Platon

26 Décembre 2011 , Rédigé par carlyne Publié dans #Réussir pour le BAC

PHILOSOPHIE

 

Le mythe de la caverne, aussi appelé "allégorie de caverne", raconte  une histoire illustrant la théorie des Idées chez Platon.

Des hommes vivent assis, prisonniers et enchaînés, dans une caverne. Derrière eux brûle un feu. D'autres hommes se placent de manière à leur projeter les ombres d'objets, sans que les prisonniers ne se rendent compte de leur présence. Ainsi, ils s'imaginent voir de réels objets, à tel point qu'ils nomment les ombres par le nom de l'objet projeté. Par exemple, "cheval" désigne l'ombre du cheval.

Ce monde est le seul qu'ils connaissent. Seulement, un jour, un prisonnier est libéré de cette caverne et découvre peu à peu les "vrais" objets, dont il ne connaissait que l'ombre, ainsi que le Soleil. il s'empresse d'aller en informer ses anciens compagnons qui, au lieu de se réjouir, tuent l'ancien prisonnier. Car cette remise en question de ce qu'ils ont toujours connu leur est trop insupportable.

L'allégorie de la caverne met en lumière la lumière la différence entre le monde sensible et le monde intelligible. Les prisonniers font référence aux hommes, esclaves du monde de l'apparence, celui-ci étant symbolisé par les ombres et les images.

L'intérieur de la caverne représente le monde sensible; l'extérieur, celui des Idées. Le soleil, quant à lui, représente l'idée suprême, à savoir l'idée du bien.

Le prisonnier qui sort de la caverne et veut ensuite transmettre sa connaissance de la vérité aux autres fait allusion aux sages, notamment à Socrate et à sa mort tragique. Platon nous dit les dangers de dire la vérité et la difficulté de recevoir sans y être préparé.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article