Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de carlyne

Le Corbusier

5 Novembre 2009 , Rédigé par carlyne Publié dans #Les Personnages ayant marqués l'histoire

(1887-1965)

 

 

Charles- Édouard Jeanneret-gris, dit Le Corbusier, naît le 6 octobre 1887 à La Chaux-de-Fonds, dans le  Haut-Jura suisse.

Après quelques années d’études à l’école d’Art de sa ville natale, il poursuit sa carrières en autodidacte, entrecoupée de nombreux voyages, tout au long de sa vie. Il réalise sa première construction en 1905 : la villa Fallet.

D’abord peintre, Le Corbusier n’est pas homme à rester enfermé dans un atelier, il faut qu’il ressente physiquement les choses qu’il représente.

A trente ans, il s’installe à Paris.

Il veut une maison aussi belle et commode qu’un avion ou une automobile.

Personnage aux multiples facettes, il se fait appeler Le Corbusier dés 1920.

Durant l’exposition des arts décoratifs de 1925, il fait sensation en présentant des « cellules d’habitation » avec des casiers, des chaises, des tables. Pas de superflu, que de l’épurer.

Trop à l’étroit sur la toile, il s’oriente vers l’architecture, qui lui permet de trouver d’autres espaces pour créer. Sa rencontre avec les frères Perret architectes est déterminante quant au chois du « béton armé de décoffrage » dans ses réalisations.

En 1926, il définit les « 5 points de l’architecture nouvelle » : le plan libre, la façade libre, la fenêtre courante, les pilotis et le toit-jardin. Cette manière inédite de bâtir n’est possible que par l’utilisation du béton.

Marqué par la vie en communauté, il invente l’Unité d’habitation, immeuble collectif transformé en ville. La cité radieuse de Marseille (1952) contient une école, un gymnase, un hôpital, un restaurant, un centre commercial, un terrain de jeux…

Le Corbusier est l’architecte du siècle, visionnaire et créateur, il a dessiné notre quotidien, inventé de nouvelles formes, donné au béton ses lettres de noblesse. Il n’est pas seulement le père des HLM sinistres et des grandes barres cauchemardesques, mais un grand poète de notre habitat, sobre, élégant et lumineux à la fois.

Le Corbusier meurt le 27 aout 1965 à Roquebrune-Cap-Martin.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article