Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de carlyne

Un blog pour la familles et les amis. Pour toutes les personnes qui ont besoin de renseignements divers.

La crise de Suez

Publié le 17 Décembre 2011 par carlyne in Réussir pour le BAC

HISTOIRE

 

1956 : la guerre froide est à son apogée. Des tensions se font sentir entre les grandes puissances mais aussi dans le reste du monde et notamment au Proche-orient. En Egypte, l'influence britannique est de moins en moins acceptée. Le colonel Nasser, arrivé au pouvoir en 1954, développe de plus en plus une politique de nationalisation arabe et anti-occidentale. Il se rapproche de l'URSS et ses relations avec les États-Unis se détériorent, ce qui provoque un désaccord de plus entre les "deux grands".

Les tensions augmentent, les États-Unis refusent de financer le barrage d'Assouan (celui-ci étant supposé mettre un terme à la situation de sous-développement du pays) et Nasser décide de nationaliser le canal de Suez jusqu'alors gérer par une compagnie franco-britannique.

Par ailleurs, les tensions avec Israël (qui lance une attaque contre l'Egypte à la fin d'octobre 1956) vont contribuer à l'intervention des gouvernement français et anglais. 

Gyu Mollet, alors président du Conseil français, et Anthony Eden, le Premier ministre britannique, planifient en effet de prendre en gage le canal de Suez pour affronter Nasser. 

Le 5 novembre 1956, des parachutistes franco-anglais débarquent à Port-Saïd.

Les États-Unis et l'URSS s'opposent fortement à cette intervention. Pression et menaces poussent Israël, la France et la Gra,deèBretagne à reculer. En décembre 1956, la zone du canal de Suze est évacuée. Début 1957, les Israëliens se retirent du Sinaï et de Gaza, qu'ils occupaient depuis l'attaque de fin octobre 1956.

Nasser sort victorieux de cette crise et son image gagne en prestige au sein du monde arabe. La crise de Suez va provoquer une première crise du pétrole en Europe, mais aussi révéler la volonté de pacification des Etats-Unis et de l'URSS, liés par la "coexistence pacifique".

 

Commenter cet article