Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de carlyne

John Fitzgerald Kennedy

3 Octobre 2009 , Rédigé par carlyne Publié dans #Les Personnages ayant marqués l'histoire

 

(1917-1963)

 

« Ne demande pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais plutôt celle que vous pouvez faire pour votre pays. »


 

Né dans une riche famille catholique irlandaise de neuf enfants, Kennedy devient à 43 ans le plus jeune président des Etats-Unis.

 

C’est à bord d’un patrouilleur de l’US Army que John Kennedy s’illustre pendant la guerre du Pacifique en 1944-1945. Devenu un héros, il se lance dans la politique, aidé par pour le clan familial. Il est élu en 1946 député démocrate, et devient en 1952 sénateur du Massachusetts. John épouse Jacqueline bouvier en 1953 et songe sérieusement à la maison blanche. Il est élu président des Etats-Unis le 8 novembre 1960.

 

Il entend stopper l’expansion communiste dans le monde. Malheureusement, cela commence mal. En effet, le débarquement de 1400 anticastristes dans la baie des cochons à cuba (avril 1961) est un fiasco complet. Cette opération destinée à renverser Fidel Castro est  un échec.

Face à la construction du mur de Berlin par les soviétiques, il se rend dans la capitale allemande et déclare en 1963, phrase devenue célèbre : « Ich bin ein Berliner ».

 

Aux yeux du monde, Kennedy symbolise l’Amérique jeunes, riche et dynamique. Il fascine les foules par son charisme et ses talents de grand communicateur. Incorrigible séducteur, il accumule les conquêtes féminines, et charme notamment Marilyn Monroe. Bill Clinton lui ressemble sur ce point… sauf que Monica Lewinsky n’est pas la divine Maryline.

 

Le 22 novembre 1963, à Dallas, le président Kennedy assis aux côtés de sa femme Jackie dans une limousine décapotable s’effondre, frappé de plusieurs balles. S’agit-il de l’action solitaire d’un déséquilibré, Lee Harvey Oswald, où d’un complot organisé par la mafia, le FBI ou les milieux anticastristes ? Le mystère demeure, entretenant le mythe Kennedy. 1001 jours à la maison blanche ont suffi à faire de John Fitzgerald Kennedy une légende.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article